05 57 02 83 94 contact@inside-rdt.fr 160 cours du Médoc - 33300 Bordeaux

Le E-learning se suffit-il à lui-même ?

Le e-learning est une révolution dans les méthodes d’apprentissage.  En effet, la formule de formation en distanciel présente des avantages que le présentiel ne peut pas arborer. Ces avantages permettent une formation plus efficace face aux nouveaux besoins des générations actuelles. Vous pouvez également lire notre article sur les 4 bonnes raisons de mettre en place une approche e-learning ici. Mais une seule approche e-learning se suffit-elle à elle-même ? C’est ce que nous allons voir.

Les écueils du e-learning comme approche unique de formation

Le E-learning se suffit-il à lui-même ?

Les entreprises qui ont choisi d’appuyer leur dispositif de formation sur le e-learning sont dans la bonne voie ?

Oui, mais non ! Le e-learning ne se suffit pas à lui-même. Il est parfaitement adapté à l’acquisition des savoirs. Mais qu’en est-il des savoir-faire et des savoir-être ? c’est là que le bât blesse. Car un dispositif de e-learning mis en place sans prévoir de moyens pour répondre aux questions que l’apprenant se pose inévitablement lorsqu’il est seul face à son module de formation, sans mise en pratique, sans entrainement… a toutes les chances d’aboutir à un échec. Que penseriez-vous d’un sportif qui préparerait une compétition en e-learning ? A-t-il une chance de « performer » à votre avis ?

De manière générale, la formation permet aux apprenants d’acquérir des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être. Le e-learning offre la possibilité de déporter l’apprentissage des savoirs en dehors des face à face pédagogiques. La mise en place de sessions magistrales, en alternance avec les modules de e-learning, est donc nécessaire pour permettre l’acquisition des savoir-faire et des savoir-être. En résumé, le e-learning permet de gagner du temps dans la transmission du savoir. La complémentarité des deux modes d’apprentissage, présentiel et distanciel (on parle alors de Blended Learning), démultiplie l’effet formation.

Dans ce type de dispositif, le formateur devient celui qui guide plutôt que celui qui délivre un savoir. Il a aussi pour mission de mettre en œuvre les méthodes d’évaluation adéquates afin de mesurer l’acquisition des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être.

Pour conclure , oui, le e-learning a une place tout à fait légitime dans les plans de formation. Et même si l’un de ses effets secondaires est de procurer un meilleur ROI (baisse des coûts à résultat constant ou supérieur à celui des formations traditionnelles), je terminerai cet article en reprenant les mots de Derek Bok, célèbre avocat américain et ancien Président de Harvard : « Si vous pensez que l’éducation coûte cher, essayez l’ignorance ». En revanche, le e-learning ne se suffit pas à lui-même. Le blended learning se présente comme une solution très efficace. Vous pouvez consulter notre article sur le blended learning ici.

L’équipe INSIDE.

Publié dans la catégorie
Equipe Inside

Equipe Inside

Laissez un commentaire